Le Havre – Dakar

Un grand merci à tous pour vos commentaires! Même si on ne répond pas à tous individuellement ils nous font très plaisir!

———————————————–

Du Havre à Dakar, nous avons 6 jours de navigation ininterrompue dans l’Atlantique.

Alors qu’au départ d’Anvers nous avons passé notre première journée de navigation sur une mer d’huile (Laurent ajouterait qu’en bonne belge, j’ai jeté des frites par dessus bord, mais non 😉 ), le bateau a commencé à bouger en arrivant dans l’Océan… et nous n’étions plus aussi en forme. Nous ne pouvions lire ou tricoter longtemps et craignions le moment où, peut-être, ça bougerait plus fort.
Le lendemain tout était rentré dans l’ordre, le bateau bougeait toujours, mais nous ça ne nous fait plus rien (enfin si… ça berce, comment s’endormira-t-on une fois de retour sur la terre ferme?), nous sommes « amarinés ». Il bouge même nettement plus par moment que lors de ce premier jour dans l’Atlantique.

Après 4 jours de navigation, c’est de nuit que nous arrivons aux îles Canaries, nous passons entre Tenerife et Gran Canaria. De jour il parait qu’on peut voir le Teide, sommet le plus haut d’Espagne, situé sur l’ile de Ténérife. Nous n’aurons donc pas cette chance et nous contenterons de la vue des lumières allumées sur les Iles.
On peut aussi profiter du passage pour téléphoner car on capte les réseaux GSM espagnols, nous comptions aussi là-dessus pour appeler nos familles, il est déjà minuit en Belgique et en France lorsque nous commençons à capter le réseau, on attendra donc Dakar.

Le dimanche est le jour des exercice de sécurité. Pour notre premier dimanche de navigation, nous ne participons pas et visionnons des vidéos sur la sécurité pendant que l’équipage fait les exercices. Après les vidéos nous allons voir le bateau de sauvetage. Nous ne sommes que 37 à bord pour un bateau de sauvetage de 46 places. Il y faisait une chaleur étouffante… il était en plein soleil mais sans personne à bord, les places sont très étroites et on doit être bien ballottés là-dedans en pleine mer… et on n’a pas demandé comment il faut faire lorsqu’on a un besoin urgent.

Après la visite du bateau de sauvetage, nous nous installons sur le pont et entendons « Plouf », puis encore « Plouf »… nous regardons la mer… et voyons des dauphins tout près du bateau! Quel plaisir que de les regarder sauter! Ils sont nombreux, sautant parfois par 3 ou 4 parfaitement synchronisés! Nous espérons que l’occasion de les observer se représentera durant la traversée.

Lundi matin c’est une multitude de poissons volants qui s’offrent à nos yeux. Nous sommes surpris par ces poissons. Nous ne pensions pas qu’ils parcouraient une si grande distance hors de l’eau, volant durant plusieurs secondes avant de redescendre dans l’eau.

Il fait de plus en plus chaud, ce matin 27 degrés à 7h30.

———————————————————————–

Les photos viendront quand nous auront une bonne connexion et plus de temps.
Nous vous rappelons que vous pouvez vous inscrire à la newsletter du blog en entrant votre adresse email dans la case prévue à cet effet dans l’un des cadres se situant sur la droite.

Nous partons maintenant en direction de Freetown, où nous ne savons pas si nous pourrons débarquer, puis du Brésil. Nous ne savons donc pas quand nous pourrons à nouveau vous donner des nouvelles.

Si vous souhaitez savoir où nous sommes, vous pouvez chercher la position du « Grande Francia » sur ce site:   http://www.marinetraffic.com/ais/fr/default.aspx?centerx=30&centery=25&zoom=2&level1=140

Publicités

12 Responses to Le Havre – Dakar

  1. Nautilus dit :

    En vitesse un petit bonjour à vous, en espérant que vous êtes toujours branchés !
    Amicalement, Viviane

  2. Diane dit :

    Vivement les photos des poissons volants!!!

    • Ange dit :

      Malheureusement il n’y en a pas, ni des dauphins.

      Pour les dauphins nous n’avions pas l’appareil photo sous la main… et puis ça n’a duré que 5-10 minutes maximum. Et pour les poissons volants, ça ne donnerait pas grand chose, sur le pont nous sommes à 40m du niveau de l’eau, ils nous apparaissent très petits.

  3. BARANX dit :

    le seul besoin urgent sur un cannot de survie……..c’est de survivre!!

  4. gidebo dit :

    l’exercice de sécurité, c’est primordial…faut faire gaffe aux icebergs au large de Dakar :p

    chouette l’observation des dauphins et des exocets, vous avez du vous régaler 🙂

    • remy dit :

      on sait jamais ! 🙂

      oui, c etait bien chouette. La distance que peuvent parcourir ces poissons volants est vraiment surprenante !

  5. Parrain et Tantine dit :

    Allez, cela annonce déjà de belles aventures, on croirait Tintin vers l’Etoile mystérieuse 🙂 A propos le capitaine, ad hoc ?? Bon voyage les jeunes on pense à vous ! Parrain et Tantine

    • Ange dit :

      Merci pour le commentaire, nous sommes au Bresil, nous esperons que tout va bien chez vous!
      Le capitaine est nettement moins expansif que le capitaine adhoc :p

  6. gidebo dit :

    intéressant le lien pour voir le gros bateau, c’est sympa de savoir où vous êtes 🙂

  7. jiejuan dit :

    Hello~~
    ça vas bien tous les deux?

    on a bien reçu la carte postal~ c’est chouette~~~

    bon voyage!

    jiejuan

    • remy dit :

      Salut Jiejuan !

      Content que vous ailez recu la carte, je me demandais si elle allait vraiment arrive 🙂

      Tout va bien pour nous oui, nous sommes a Santos au Bresil, tout pres de la plage, Adrian pourra vous en parler, il connait bien 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :