Circuito Pehuenche (16 et 17 décembre)

J’aurais bien mis plus de photos… c’était tellement beau! Mais c’est trop long, pour en voir plus vous savez où aller…

Le 16 décembre, nous avons quitté Villa Pehuenia en direction d’Aluminé… mais pas par le chemin le plus court. Nous avons décidé de parcourir une boucle, appelée « circuito pehuenche » qui passe le long de plusieurs lacs et cours d’eau (« pehuen » signifie « araucaria en Mapuche)

Les paysages valaient amplement le détour, nous avons longé de beaux lacs de montagne.

Par contre nous n’avons pas pu adopter le « nouveau rythme » tel que nous le souhaitions. Lorsque nous avons essayé de nous arrêter le premier jour pour les heures les plus chaudes, nous avons été entourés de taons, une vingtaine autour de chacun d’entre nous, nous n’avons pas eu d’autres solution que de redémarrer. (Rémy est entré dans une rage furieuse contre ces sales bêtes… tellement énorme que je n’ai pu faire autrement que de rire en cachette)

Deux qui ne piqueront plus!

Plus loin pour mettre de la crème solaire on a dû s’y reprendre à deux fois (en roulant entre les deux pour distancer ceux qui s’étaient attroupés autour de nous).

Lorsqu’on s’est posés au camping vers 15h30 on a dû monter la tente vite fait et s’y réfugier en attendant la fraicheur du soir… et le départ de ces « monstres ».

Le deuxième jour c’était un peu plus calme, on a pu s’arrêter pour manger, on n’en avait jamais que 2-3 à la fois autour de nous… mais c’est déjà trop pour envisager une petite sieste tranquille à l’ombre d’un arbre.

Une fois arrivés au camping  d’Aluminé, nous découvrons avec joie qu’il n’y a aucun taon!

A Aluminé nous profitons à nouveau d’une journée de repos, d’un temps plus frais… et d’un très bon restaurant!

La météo annonce plus de fraicheur pour la semaine qui vient, on devrait avoir 21-22 degrés pour nos 2 prochains jours de vélo!

Publicités

3 Responses to Circuito Pehuenche (16 et 17 décembre)

  1. papounet dit :

    comme disait Lamartine; »ô taon! suspend ton vol »

  2. gidebo dit :

    on peut également citer Kenshiro « Les taons comme les oeufs sont durs »

  3. remy dit :

    Ah ça, je me doutais bien que vous alliez en profiter 😉

    J’aime bien la citation de Lamartine, j’essaierai avec les prochains taons, peut être sont ils plus réceptifs à cette forme de poésie 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :