Cap vers le nord!

Une page s’est tournée…

… depuis fin novembre nous avancions toujours dans la même direction, vers le sud, nous ne savions pas où s’arrêterait cette descente… c’est finalement à Punta Arenas, au bord du détroit de Magellan que nous avons décidé de changer de cap… nous allons maintenant filer vers le nord… jusqu’où? Nous ne le savons pas encore!

Mais avant de parler de la suite, revenons sur la semaine qui vient de s’écouler. Il faut bien l’avouer, nous n’avons pas fait grand chose de bien palpitant. Pas de vélo et peu d’activités.

Ange passe...

Nous avons pris un premier bus pour Puerto Natales, où nous avons bien mangé et bu des coktails, dont un au calafate, cette baie que l’on trouve en Patagonie et dont il est dit que celui qui en consomme reviendra en Patagonie… nous voilà donc condamnés à revenir un jour (pour enfin voir des manchots?)

Un calafate sour et un amaretto sour, variantes du traditionnel pisco sour (pisco, jus de citron, sucre, blanc d'oeuf, le pisco étant un alcool de raisin fait au Pérou et au Chili)

De bons coktails dans un cadre agréable

Ceviche (poisson cru mariné avec du citron)... ici en version "améliorée" avec du lait de coco et des mangues... un délice!

Notre QG à Puerto Natales est une bonne pizzeria

Un deuxième bus nous a amené à Punta Arenas où nous avons tenté à 3 reprises d’aller voir les manchots de magellan sur l’ile Magdalena, située dans le détroit de Magellan. Les 2 premières fois l’excursion a été annulée à cause du vent… la troisième fois nous sommes enfin partis! Mais au bout de 40 minutes de navigation, le vent s’est levé (rafales de 120km/h d’après le pilote) et le bateau a fait demi-tour… nous étions forts déçus et nous consolions juste à l’idée d’avoir navigué sur le détroit de Magellan, qui pour moi évoquait cet événement majeur dans le jeu « Magellan ». (Quand tout le monde doit arrêter de jouer normalement le temps d’un tour du monde passant par le détroit qui vient d’être découvert…Eh oui, papa et maman, quelle idée vous avez eu de me laisser jouer à Magellan, globe-trotter, Carmen… ;-)) Finalement c’est quelque chose de bien plus génial qui a achevé de nous consoler… sur le chemin du retour nous avons eu à deux reprises le plaisir de pouvoir observer, à l’avant du bateau,  des dauphins noirs et blancs nager et sauter en tapant l’eau de la queue pour jouer. Quel bonheur d’avoir pu profiter de ce spectacle!

Il y a eu des inondations à Punta Arenas la semaine avant qu'on arrive...

Sur le détroit de Magellan

Ne dit-on pas jamais 2 sans 3…? Nous avons donc pris un troisième bus, long cette fois! Nous y passons 2 jours et 1 nuit pour remonter jusqu’à l’ile de Chiloe, environ 2000km au nord… à vol d’oiseau mais le bus ne pouvant ni voler ni naviguer le trajet est nettement plus long. En effet, alors que nous allons du Chili au Chili, nous remontons par l’est de l’Argentine et ne repassons la frontière que bien plus au Nord que notre destination finale, Castro (nous faisons d’abord arrêt à Osorno et à Puerto Montt).

Dans le bus

Le premier jour, du matin au soir, nous ne voyons qu’une plate désolation en guise de paysage (et pensons aux quelques rares cocos qui endurent cette partie sur leurs vélos, des centaines de kilomètres plats, ventés et avec une végétation jaunie ne dépassant guère les 20cm de hauteur).

Le lendemain nous nous réveillons à hauteur de Bariloche, les paysages sont nettement plus variés, lacs, montagnes, bois… la journée passe donc plus vite et nous arrivons à Castro, sur l’ile de Chiloe en début de soirée.

Publicités

4 Responses to Cap vers le nord!

  1. gidebo dit :

    je réclame des droits d’auteur pour le plagiat du titre 😀

    dommage pour les manchots, ca aurait été une belle expérience

    (ils ne s’usent pas beaucoup les vélos en ce moment)

    • remy dit :

      rassure toi, tu es toujours devant quand on fait une recherche google 😀

      pour les manchots, on va peut être avoir la chance d’en voir sur l’île de Chiloé (oû nous sommes actuellement) mais ça commence à faire un peu tard dans la saison car fin mars ils repartent vers des zones plus chaudes.

      pour les vélos, ils n’ont pas fini de se reposer 😀 On compte visiter l’île à vélo puis remonter presque tout le Chili en bus. Le problème du centre du Chili c’est qu’il faut très souvent prendre la panaméricaine et ça, c’est un peu comme l’autoroute Dublin-Belfast, c’est pas très rigolo à vélo 😉 Du coup, on compte aller jusqu’à Valparaiso en bus, visiter cette ville, puis remonter jusqu’à Antofagasta oû nous reprendrons vraiment le périple à vélo (vers San Pedro de Atacama, puis un bon col andin à plus de 4500m pour repasser en Argentine et remonter vers la Bolivie).

  2. Aurélie D dit :

    Ouaw super enchanteur les dauphins et les couchés de soleil 😛 Suis à deux doigt de financer un projet pour déplacer lln en Amérique du sud t’en dis quoi ? 😀 bisous à vous deux et bonne continuation vers le nord alors 😉

    • Ange dit :

      Hum… j’en dis qu’il faudrait peut-être d’abord demander l’avis des autres étudiants et de la population ;)…. et que ça te coûterait sûrement moins cher de financer uniquement ton propre déplacement en Amérique du Sud :p

      Bisous

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :