Coquillages et crustacés sur l’île de Chiloé

Un nouvel album appelé « Chili – Chiloé » a été créé et contient les photos de notre escapade sur cet île.

Durant notre longue remontée du Chili, nous nous arrêtons une semaine sur l’île de Chiloé, réputée pour sa pluie mais aussi ses églises en bois classées au patrimoine de l’UNESCO et sa gastronomie.

Nous commençons notre visite de l’île sous un superbe ciel bleu, dans les rues bien pentues de la capitale Castro. Une belle balade matinale nous fait découvrir les palafitos, ces maisons de bois, construites sur pilotis le long de la côte. Elles sont en général très colorées, et faites de tuiles de bois plus ou moins travaillées. Parfois on s’interroge un peu sur comment tout ça tient, mais ça tient 🙂

palafitos à marée basse

un palafito belge se cache dans cette photo ... saurez vous le découvrir ? 😉

Nous passons aussi un agréable moment à flâner dans le marché local riches en couleurs, où avocats, pommes de terre colorées et légumes frais en tout genre, côtoient des fruits de mer décortiqués à l’aspect plutôt douteux. J’attendrai un restaurant pour y goûter 🙂

le marché

étal de poissons tout frais au marché

vente de vêtements en extérieur

Toute la gastronomie de l’île s’articule autour des poissons (surtout du congre, du saumon et du merlu) et des fruits de mer (moule, clams, crabe, araignée de mer). Le plat le plus typique étant le curanto, un solide assortiment mer-terre composé de moules (parfois énormes !), de clams, de porc fumé, de saucisses, de poulet, de pommes de terre bouillies et d’une ou plusieurs galettes  à base de farine et de pommes de terre, le tout accompagné d’un bon bouillon. Angélique n’aime pas les fruits de mer mais pour ma part, je me suis régalé !

curanto

une moule énorme !

Nous avons aussi beaucoup apprécié le caldillo de congrio, une sorte de soupe copieuse avec de gros morceaux de congre, et le chupe de jaiba ou de centolla, un plat à base de crabe (jaiba) ou d’araignée de mer (centolla).

caldillo de congrio

Les jours de beau temps s’enchaînant, à notre grande surprise, nous avons enfourché nos vélos pour aller jusqu’à Dalcahue, petit village de pêcheurs à une vingtaine de kilomètres de Castro et qui nous a plutôt séduit. Les paysages sont agréables sans être exceptionnels mais sommes ravis de rouler sur du bon goudron par un si beau temps.

en route vers Dalcahue

bord de mer à Dalcahue

Nous avons particulièrement apprécié aller manger à la cocineria, un grand hall couvert, divisés en plusieurs stands, où des femmes très joyeuses et dynamiques, préparent des plats typiques et pas chers pour les locaux. Ambiance chilote garantie !

la cocineria

De Dalcahue, nous sommes allés visiter l’île de Quinchao, notamment pour voir la plus vieille église de Chiloé,  entièrement réalisée en bois. Moi qui aime beaucoup cette matière, je suis toujours admiratif devant tout ce travail de sculpture et de menuiserie. Comme à Castro, nous avons beaucoup aimé ces intérieurs très travaillés, mais avons été un peu déçu par le manque d’entretien des extérieurs (celle de Castro était magnifique il y a quelques années, mais n’a jamais été repeinte et a donc perdu toutes ses couleurs d’origine … dommage).

l'église de Castro

l'église de Castro

l'église de Achao

l'église de Achao (la plus ancienne de l'île)

Durant nos balades en bord de mer, nous avons encore eu la chance de pouvoir observer de nombreux dauphins et quelques loups de mer. C’est toujours très captivant !

De Dalcahue, nous avons ensuite fait marche arrière jusqu’à Castro, pour y prendre un bus jusqu’à Puerto Montt puis Valparaiso.

Publicités

3 Responses to Coquillages et crustacés sur l’île de Chiloé

  1. Diane dit :

    wahou vos plats ont l’air énorme!C’est pas trop difficile de passer toujours des fruits de mer vers la viande?

    le palafitos belge est celui en brique rouge tout à droite?

    • Ange dit :

      Pas de curanto pour moi, je n’aime pas les fruits de mer… mais ça a bien plu à Rémy.

      Pour ce qui est du palafito « belge », c’est Rémy qui l’avait repéré, il y en a un qui est peint en noir, jaune et rouge.

  2. Annie dit :

    C’est depaysant!!! Et cette moule, énoooorme!!! Bises!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :