On est en Bolivie!

Toujours pas de bonne connexion… et en plus on poste depuis un cybercafé, il vous faudra à nouveau aller voir dans les albums pour les photos (Argentine Nord-Ouest et Bolivie)

13 et 14 mai: Tilcara

On est encore restés deux jours de plus à Tilcara, au programme, balades, visite de la pukara (ensemble d’habitations placées de façon stratégique sur les hauteurs de façon à voir d’éventuels ennemis venir de loin), repos… et surtout une super soirée dans une pena.

Une pena est un restaurant qui accueille des groupes de musique le soir. Durant une bonne heure on a écouté un groupe du village voisin, Maimara, situé à 8km. C’était vraiment chouette. Ils jouent de la musique traditionnelle de la région sur des instruments tout aussi traditionnels qu’ils ont eux-même fabriqués (dont diverses sortes de flute de pan et la quena, une sorte de flute).

15 mai: De Tilcara à Tupiza

Le 15 au matin on a un peu la flemme (surtout Rémy pour une fois), on traine… mais je trouve qu’il vaut mieux filer vers la Bolivie et se reposer là-bas si besoin. On s’attend à devoir batailler un peu, on a 2 bus à prendre. Un jusqu’à la frontière puis un autre côté bolivien jusqu’à Tupiza… et pour une fois ce fut d’une facilité déconcertante!

Le premier bus à destination de La Quiaca (ville frontière) est un double étage, on tente malgré tout… et le chauffeur nous accepte immédiatement avec nos vélos! Trois heures plus tard on est arrivés et on se rend à vélo à Villazon, ville bolivienne située de l’autre côté de la frontière.

Les formalités douanières sont très rapides et une fois sur le sol bolivien on est enchantés par les sourires des gens à notre passage… contredisant l’écho que nous avons sur la froideur des boliviens (peut-être le climat plus clément ici y est-il pour quelque chose?). Après avoir fait le plein de monnaie locale au distributeur, nous arrivons à la gare des bus… et là surprise, on arrive près d’un bus… et on nous demande (en nous voyant avec vélos!) si on va à Tupiza… Oui? Trop facile! Et en plus il n’y a rien à payer pour les vélos.

16 et 17 mai: Tupiza

Nous sommes donc enfin en Bolivie, on commençait à avoir plus que hâte ces derniers temps. A Tupiza les gens sont agréables, il fait bon la journée et froid la nuit.

Le 16 au matin on fait une balade à cheval. On nous a fournit des chapeaux de cowboy et on se promène dans des décors de far west… on ne serait pas étonnés de voir au détour du chemin un saloon.

Après la chouette balade matinale on va manger un menu du jour et on n’en revient pas du prix: 1,5 euro pour un buffet de salades, une soupe, un plat principal et un petit dessert! Notre pouvoir d’achat a nettement augmenté en passant la frontière. On a eu une nouvelle surprise dans l’après-midi en buvant chacun un grand jus de papaye accompagné d’un alfajor (biscuit) pour 0,9 euros… pour 2!

Le 17 au matin nous nous rendons au marché qui se tient 3 fois par semaine. Le marché est énorme, nous déambulons au milieu des étals tenus par des mamitas en tenue traditionnelle, la plupart avec un bout de beau tissu coloré leur servant à porter toute sortes de choses sur leur dos… beaucoup y portent un bébé ou un petit enfant. Au milieu des étals de fruits et légumes on peut aussi voir des bébés posés là dans un bout de tissus. On découvre des pommes de terres et du mais de toutes les couleurs. A côté des produits auxquels on peut s’attendre sur un marché bolivien, on trouve aussi un étal vendant des GSM! On est d’ailleurs toujours surpris quand on voit une petite mamita toute ridée entrain de téléphoner avec un portable.

A Tupiza on n’a vu aucun supermarché, seulement des petites épiceries… tout ce qu’on peut trouver chez nous dans un supermarché semble se trouver aisément sur le marché…

(Pas de photos du marché, on essayera peut-être une prochaine fois)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :