Sucre… une petite pause bien agréable

A nouveau toutes les photos sont dans l’article et pas la peine d’aller dans l’album, on n’y trouve rien de plus.

A nos lecteurs anonymes, sachez qu’un petit commentaire sur les articles ou un petit mail pour nous donner de vos nouvelles nous fait toujours grandement plaisir! 😉 (Et les deux c’est encore mieux :-))

Dès le début du voyage on avait prévu de s’arrêter un peu à Sucre (qui a la réputation, non usurpée, d’être une ville agréable), le temps de faire une pause et de prendre des cours d’Espagnol.

Sur les conseils de Vincent et Sandrine, on a atterri à la dolce vita, un endroit où il fait vraiment bon vivre. On a eu une belle grande chambre bien confortable (où on a pu étaler toutes nos affaires, ça change de ne pas refaire ses sacoches tous les jours!), une salle de bain avec de l’eau bien chaude… et un agréable patio pour faire nos devoirs. Probablement le meilleur logement qu’on aie eu depuis le début.

On s’est beaucoup baladés dans la ville. Il fait vraiment bon s’y promener, le climat est agréable: sec et ni trop chaud ni trop froid. Les bâtiments coloniaux sont beaux, tous bien blancs. La place est un lieu de vie où on apprécie de se poser sur un banc au milieu des palmiers pour se reposer et regarder la vie qui s’y déroule. Un pti creux? On trouve plein de bons restaurants à Sucre et pour un bon jus (melon, papaye, maracuya, banane, fraise, coco… et encore bien d’autres) rendez-vous au marché ou de nombreuses mamita en préparent, chacune debout derrière un bel étal de fruits frais.

Durant notre séjour on n’a pas fait de nombreuses visites mais la visite casa de la libertad, lieu où a été proclamé l’indépendance (en 1825, la Bolivie est juste un peu plus vieille que la Belgique), valait le coup. On n’y apprend pas mal sur l’histoire de la Bolivie (surtout sur l’époque de la guerre d’indépendance contre les Espagnols).

Une autre visite à ne pas manquer (selon nous) est celle du musée des arts indigènes. On y apprend énormément sur les danses traditionnelles boliviennes et sur les magnifiques tissages produits dans la région par les peuples Jalq’a et tarabuquenos: pour un résumé de ce que nous avons pu découvrir: Explications, textiles Jalq’a, textiles tarabuquenos.

Nous avons aussi eu l’occasion d’assister à un spectacle de danses de tous les coins de la Bolivie, c’était vraiment sympa! Au risque que cet article passe à moitié pour un guide touristique, je recommande vivement aux personnes qui passeraient par Sucre d’aller voir le spectacle « origenes ».

Ce weekend avait lieu un défilé de danses fait par les universitaires (qui sont très nombreux à Sucre). Là on a été un peu déçus… l’organisation c’était un peu n’importe quoi! C’était sensé commencer vers midi, on a finalement vu les premiers groupes vers 15h, et par moment pas un groupe ne passait pendant plus de 15 minutes, on s’est vite lassés et on est rentrés. Le soir quand on est ressortis ce n’était pas fini et c’était mieux, les groupes se suivaient de plus près, les danses étaient mieux effectuées… Dans les rues de nombreux étals de nourriture et boissons étaient installés pour la circonstance. On a aussi vu des toilettes (la version locale des cathycabine) pousser dans les rues…  mais malgré cela il fallait regarder où on mettait les pieds, comme à Louvain-La-Neuve tous les murs font office de toilettes pour les hommes… et vu le monde il y avait des endroits bien détrempé! Dans le journal on a vu un article ce matin sur la manifestation… les organisateurs sont contents de l’organisation car il n’y a pas eu trop de consommation d’alcool parmi les danseurs (des contrôles avaient lieu sur le chemin! La sanction était une sortie immédiate de leur fraternité)… les habitants de la ville se plaignent par contre du manque de ponctualité et de l’écart entre les groupes en début d’après-midi.

Dimanche on est allés au marché de Tarabuco, un village situé à « seulement » 67km de Sucre. On avait le choix entre le bus touristique direct et les transports locaux (micros). C’est ce dernier moyen de transport qu’on a choisi. Tout d’abord il nous a fallut prendre un premier micro jusqu’à la sortie de la ville, d’où partent les micro en direction de Tarabuco. Une fois arrivés là le conducteur de l’un d’eux nous crie qu’il va à Tarabuco… on monte dans son véhicule, bien plus spacieux que la plupart, on est installés assez confortablement… mais il est mal situé et la plupart des locaux montent dans d’autres véhicules plus petit mais plus près du trottoir. Comme les micros partent une fois pleins nous attendrons une grosse demi-heure avant de démarrer. Quand on démarre le véhicule est plein selon nous, càd que toutes les places assises sont occuppées, que les gamins sont sur les genoux de leurs parents et que par terre il y a quelques sacs de pommes de terres ou autres bagages des mamitas… et bien pourtant on va faire de nombreux arrêts et charger pas mal de gens et leurs bagages sur la route! Au milieu du trajet on fait un arrêt dans un village, le temps que les habitants vendent aux passagers qui le souhaitent des petits sacs contenants de la viande, des oeufs et/ou des pommes de terres (cuits et chauds, à consommer dans le bus), des empenadas et des boissons. Plus tard une dame dépose son gamin, attrape un petit sac plastique… et à notre grande surprise l’enfant fait pipi dedans, dans le bus. Finalement nous sommes arrivés à Tarabuco vers 10h en étant partis de l’auberge vers 7h30.

Le marché en lui-même était sympa bien que très touristique (d’où du racolage un peu saoulant de certains vendeurs) et comme beaucoup de choses nous plaisaient et qu’on a acheté peu de souvenirs depuis le début du voyage… on a fait beaucoup d’achats!

Au retour les véhicules prêts à partir sont vraiment minuscules, il reste 2 banquettes libres… on prend celle de derrière où l’espace pour les jambes semble un peu plus grand… tout juste pour moi, je touche le siège de devant en étant dans le fond de mon siège… pour Rémy le trajet n’est pas agréable, de plus sa tête touche le plafond. Les boliviens sont plus petits, pour eux la place est généralement suffisante. A l’avenir quand on aura le choix entre un bus touristique et un transport local, tant pis, on prendra sans doute le transport touristique même si voyager avec les locaux est une expérience intéressante.

 

 

 

 

Publicités

10 Responses to Sucre… une petite pause bien agréable

  1. Bentlu59 dit :

    C’est toujours un très grand plaisir de vous lire.
    Comme un feuilleton, on voyage en vous lisant jours après jours.
    Bonne continuation

  2. papounet dit :

    J’espère pour Rémy qu’il n’y avait pas trop de dos d’ane ou nid de poule sur votre parcours!!Pour les collations,je constate que la coupe d’Angélique est quand même bien plus grande que celle de Rémy!
    bises

  3. Diane dit :

    Vous me faîtes trop rêvée! J’adore mes tites pauses en lisant votre journal (beaucoup d’images c ‘est bien aussi 😉 ). Ici, il pleut beaucoup donc le beau temps chez vous nous rend jaloux!

  4. JoCo dit :

    Vous suivre par procuration est un régal. Et votre expérience est fort intéressante pour ceux qui vous suivront

  5. ABOZE Michèle et Didier dit :

    salut tous les 2,encore et toujours merci pour ces belles photos et commentaires qui sont instructifs et agréables, on passe de bons moments avec vous mais dans les fauteuils !
    magnifiques vos pulls ! et pour la tourista :peut-être espacer la consommation de litres de jus de fruits!
    profitez donc au max de la bolivie qui vous plait tant, bon courage
    gros bisous de nous 4

  6. Fred dit :

    Salut Angélique et Rémy,
    Merci pour vos récits ! J’en tire pas mal d’infos pour notre voyage de l’an prochain (USA + Amérique Latine).
    Je crois bien qu’on passera qques jours à Sucre dans la même sympathique auberge.
    Bonne route
    Fred et Ophélie
    PS : un p’tit coucou à mes amis Bentlu et Joco qui ont laissé aussi un commentaire !

  7. gidebo dit :

    ca a l’air très vivant comme ville, je ne voyais pas la Bolivie comme ca (en fait, j’avais vraiment aucune idée de ce à quoi ca pouvait ressembler)

    bonne continuation les amis, et attendez moi, j’arrive d’ici quelques jours 😀

  8. remy dit :

    Merci à tous pour vos commentaires, ça nous fait très plaisir 🙂

    gidebo, quand tu verras la mer, tu piques vers le sud ouest et après quelques brasses et quelques tours de roue, tu devrais nous voir. Je porterai une casquette verte 😛

  9. Parrain et Tantine dit :

    De la baguette, des crèpes dans une patisserie tenue par un Français, une petite tour Eiffel… Non mais !!! Et une bonne bière belge et un cornet de frites ??? C’est où ça ?? Bien, ceci dit, j’aime le retour aux dinosaures, ça me rappelle quelque voyage dans le sud de la France (hé, oui) où certains se sont fait tirer le portrait dans une tête de Tyranosaurus Rex 🙂 ; si vous voyez Zorino, remettez lui le bonjour 😉

    • Ange dit :

      Bonjour parrain et tantine!

      Pour les frites on n’a pas à se plaindre, depuis le début du voyage elles sont généralement très bonnes! Pour les bières belges ben là ça remonte à Valparaiso… mais question boissons on ne va pas se plaindre non plus vu tout les bons jus de fruits qu’on peut boire ici!

      Je me souviens bien, oui, de la tête de Tyranosaure, j’en ai parlé à Rémy… et à moi aussi ce parc me rappelait ceux qu’on a pu visiter en France. Pour Rémy par contre c’était une première… c’est souvent ce qu’on a le plus près de chez soi qu’on connait le moins 😉

      Etrangement on a croisé Robin des Bois il y a 2 jours mais pas encore Zorino.

      Bisous à toute la famille

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :