Ciao Argentina!

Après plus de 3 mois cumulés passés en Argentine nous la quittions hier (07/07/12) pour la dernière fois de ce voyage. On y est souvent entrés et sortis, nous avons non moins de 14 tampons argentins dans nos passeports!

C’est avec une drôle de sensation que je suis montée dans le bus qui nous emmenait au Paraguay!

Les argentins nous laissent une impression ambivalente. Ils sont d’une extrême gentillesse: dans le désert ils s’arrêtaient régulièrement pour voir si tout allait bien pour nous, quand on a dû faire du stop avec les vélos on a toujours très rapidement trouvé un pickup d’accord pour nous emmener, et plus simplement ils s’enquièrent souvent de savoir si « todo bien » et la plupart des propriétaires de logements dans lesquels on est allé étaient charmants.

A côté de ce point très positif, on a parfois eu du mal à supporter (à la longue) leur côté très exubérant, bruyant et un certain manque de respect (du sommeil des autres notamment… il est très difficile de dormir dans un camping argentin en été).

Sur la route ils peuvent être tarés! On a ainsi pris plusieurs fois le bus pour éviter une route bien trop dangereuse à parcourir à vélo. Les routes sont généralement relativement étroites et sans bas-côtés… et il nous semble que par endroit la règle de conduite soit de n’appuyer sur la pédale de frein sous aucun prétexte (et du moins pas parce qu’il y a un cycliste roulant sur le côté et un autre véhicule arrivant en face). Il faut particulièrement se méfier des bus.

Les parties que l’on a effectuées à vélo côté argentin entre Mendoza et El Chalten étaient toutefois relativement tranquilles concernant le traffic. Nos frayeurs furent sur la route 14 au nord de Colon (on a fait demi-tour au bout de 10km pour prendre un bus) et dans la Quebrada de Humahuaca.

Nos coups de cœur et impressions:

(A l’intention des futurs voyageurs)

1) Nature

  • Les chutes d’Iguazu
  • Trek Laguna de Los Tres (pour monter au Fitz Roy)
  • Le parc Los Alerces
  • Le glacier Perito Moreno

Les chutes d’Iguazu et le trek au Fitz Roy sont clairement, pour moi, deux des plus beaux endroits que nous avons découvert durant les huit mois qui se sont écoulés depuis que nous avons débarqué sur le sol sud-américain.

2) Villes

A vrai dire pas de réel coup de coeur mais El Bolson et San Martin de Los Andes sont des villes très agréables et on a beaucoup apprécié le village (très touristique) d’El Chalten après avoir parcouru la Carretera Australe

3) Logements

  • La Esquina del Bambu à Puerto Iguazu: très bon rapport qualité/prix et propriétaires vraiment très gentils
  • La Guanaca à El Chalten: véritable petit nid douillet, bon rapport qualité/prix (pour l’endroit) et propriétaires vraiment très gentils
  • Ladera del Norte à San Martin de Los Andes: Propriétaire très gentil
  • Camping la vicunita à Junin de Los Andes: Propriétaire très gentil, il faisait vraiment très froid et il nous a proposé un dortoir communiquant avec les sanitaires pour à peine plus cher que l’emplacement de camping

4) Nourriture

Globalement, on n’a pas très bien mangé en Argentine. N’espérez pas manger de bon légumes… dans les supermarché ils ont une sale tête… et au resto vous n’en verrez à peu près jamais! L’Argentine est l’enfer des végétariens, l’aliment principal y est la viande!

On a probablement mangé le meilleur steak de notre vie à Buenos Aires, la réputation de leur viande de boeuf n’est pas usurpée (mais elle n’est pas aussi bonne partout en Argentine… et surtout il est parfois difficile de leur faire comprendre qu’on veut notre viande bien saignante).

En général on a beaucoup apprécié les sorrentinos (genre de ravioli… en meilleur). Leurs glaces sont aussi souvent très bonnes.

Pour le reste, dans les lieux non touristiques, la carte est souvent composée d’escalopes, de pizzas (basiques) et de sandwiches à la viande… au bout de quelque temps on en a marre de toute ça. Et si on veut cuisiner ce n’est guère mieux, les petites épiceries n’ont guère de choix.

5) Transports en communs

Les bus en Argentine sont généralement très confortables mais assez chers (bien plus chers qu’au Chili voisin). Pour ce qui est de mettre les vélos dans les bus, on n’a jamais eu de refus mais il a parfois fallut bien discuter, payer et/ou démonter les vélos. Il faut toujours faire bien attention aussi à ce que fait la personne qui vous aide à charger, ils ne sont pas toujours très délicats!

6) S’ils y a d’autres points que vous souhaiteriez que l’on rajoute ici, n’hésitez pas à nous le faire savoir

Publicités

2 Responses to Ciao Argentina!

  1. gidebo dit :

    une grande partie de votre voyage qui s’achève, ca doit faire bizarre après tant de temps passé dans ce pays

    sympa les petites infos, ca pourra toujours servir 🙂

    (dans les lieux sacrés, vous avez omis de mettre le stade mythique de Boca Juniors, la Bombonera, à Buenos Aires, mais cet oubli sera vite corrigé j’en suis sûr :p)

  2. Annie dit :

    Quel beau tableau de conclusion!! Très utile pour les voyageurs. Peut être ajouter quelques mots sur le climat? Les animaux et la végétation?
    De grosses pensées pour vous 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :