Todo posible, nada seguro…

Telle est la phrase préférée de notre guide appartenant à la communauté d’indiens Tacanas de San Miguel quand on lui demande si on pourra voir tel animal ou s’il pêche pour le repas du soir…

La vie de la communauté était axée sur la pêche, la chasse, l’exploitation des matériaux naturels et l’agriculture jusqu’à il y a peu de temps. La création du parc national Madidi, en partie sur leur territoire, a changé la donne. Ils ont eu quelques années difficiles au départ, ne pouvant plus chasser ni exploiter la forêt. Ils se sont alors tourné vers l’écotourisme qui leur assure un bon revenu tout en continuant à pratiquer l’agriculture à côté. Ils sont maintenant très fiers de pouvoir vivre tout en protégeant leur environnement naturel et de faire découvrir aux visiteurs leur environnement et leurs traditions.

Nous avons donc passé 4 jours et 3 nuits répartis entre les 2 lodges de la communauté. L’un est situé dans le parc national alors que l’autre est proche de la communauté. Au programme… de nombreuses balades! Nous avons pu observer des singes, des tas d’oiseaux joliment colorés (dont un magnifique toucan, des tas de perroquets et un colibri), des grenouilles, des araignées (dont la fameuse tarentule), de beaux papillons, toutes sortes de chenilles… (Vous ne verrez pas de photos de singes et quasi pas d’oiseaux… c’est grâce à de bonnes jumelles que nous les avons observés).

Le premier soir, nous avons effectué une balade nocturne durant laquelle nous avons vu un bébé caïman noir de 20 cm de long. Après l’avoir observé un peu nous avons « fui » tranquillement avant que sa mère ne rapplique. Les caïmans noirs peuvent mesurer jusqu’à 8m de long. C’est ensuite un petit serpent minuscule que nous avons rencontré, enroulé il aurait tenu dans le creux de ma main… mais il ne faut pas se fier à la taille d’un serpent pour juger de sa dangerosité, il s’agissait d’un serpent extrêmement venimeux.

Le lendemain nous avons rendu visite à la communauté. La communauté de San Miguel est la plus grande communauté Tacana de la région, elle comporte 48 familles. Les habitants semblent y mener une vie relativement tranquille. A part quand ils s’occupent des touristes, ils n’ont pas d’horaire. Les enfants jouent au bord de l’eau ou sur la « place » du village sans grande surveillance. On est surpris toutefois, dans cet endroit très rural et traditionnel de voir les enfants boire des sodas et manger beaucoup de bonbons bien industriels.

On passe voir les bananiers, papayers, manguiers… et puis on se rend à la presse à canne à sucre pour y boire un bon jus frais pressé devant nous. On fini la visite par une démonstration (et un essai) d’artisanat local. La mère de notre guide produit devant nous (et avec une toute petite participation de ma part) un panier et un éventail en feuille de palmier.

Le troisième jour (le 15 août!), nous commençons la journée par une marche en forêt qui nous amène jusqu’à un étroit canyon dans lequel nous pataugeons dans 20 à 30 cm d’eau tout en regardant bien où on pose les mains. On rencontrera deux tarentules dans le canyon! Ces araignées sont cependant moins dangereuses que ce qu’on ne présente dans les films occidentaux. En cas de morsures on devrait être quitte pour 2-3h de douleur. Certaines petites araignées ou fourmis sont bien plus dangereuses.

L’après-midi on effectue une nouvelle balade, à la découverte des pièges que les tacanas utilisaient pour la chasse… ça devait être redoutablement efficace. Ils ne manquaient pas d’ingénuité!

Pour le repas du soir, les cuisinières m’ont préparé une petite surprise (enfin demi-surprise vu la discrétion de notre guide). Pour le dessert un énorme gâteau d’anniversaire est arrivé! Le gâteau était délicieux et ça m’a beaucoup fait plaisir.

Après le repas, pour notre dernier soir, nous avons eu droit à une présentation de danse effectuée par les enfants de la communauté puis à la cérémonie de mastication de la coca. Nous avons donc testé cette coutume pour la première fois. Autant j’apprécie l’infusion de coca, autant mâché j’ai trouvé ça un peu écœurant. Au bout de quelques temps, on a la joue endormie… ce serait quand même plus agréable de mâcher la coca que de recevoir une injection chez le dentiste! Comme on était vraiment fatigués des trois journées passées, on est rapidement allés dormir, laissant les hommes de la communauté continuer à mastiquer la coca, boire et fumer… Il parait que la mastication de la coca est sensée aider à lutter contre la fatigue… je me suis pourtant endormie au quart de tour, peu après 21h, à peine couchée.

Le dernier jour on a marché jusqu’à une piscine naturelle où on s’est baignés avant de prendre un dernier almuerzo (repas de midi) et de rentrer à Rurrenabaque. Ces quatre jours furent très agréables et intéressants, on n’a vraiment pas vu le temps passer.

Publicités

8 Responses to Todo posible, nada seguro…

  1. Bernard et Gisèle dit :

    Avec un peu de retard, nous souhaitons un bon anniversaire à Angélique . Quel gâteau ! C’est nettement mieux que chez Grimaldi ! Vos superbes photos d’Amazonie nous font bien rêver. Nous avons hâte d’y être et en même temps j’appréhende un peu la chaleur; nous n’avons plus votre âge! A bientôt. Bises.

    • Ange dit :

      Merci!

      On est contents d’avoir de vos nouvelles, on se demandait ce que vous deveniez. Quand revenez-vous sur le sol sud-américain? On devrait être au Pérou d’ici peu et jusque mi novembre à peu près et on repart normalement de Colombie en mars.

      Je supporte assez mal la chaleur en général, donc ne vous inquiétez pas pour Rurrenabaque 😉
      Après, je ne sais pas quand vous y serez, car en saison des pluie ça doit encore être une chaleur plus humide.

      Bisous et on espère vous croiser bientôt sur la route!

  2. Annie dit :

    Splendide, magnifique!!! Mais qu’est ce qu’il y avait dans ce gâteau?? 🙂 De gros bisous.

  3. Denis Aboze dit :

    Coucou à tous les deux, excellent anniversaire à Rémy.
    Les photos sont superbes, continuez de vous régaler.
    Affectueusement, gros bisous.

  4. ABOZE Michèle et Didier dit :

    bonsoir à tous les 2 et bon anniversaire pour tes 30 ans rémy !!!!!
    dans un endroit aussi insolite, toi aussi tu te souviendras longtemps de cet anniversaire avec également un beau et bon gâteau chocolat/banane ? pas de jaloux comme ça
    en tous cas, profitez bien de chaque instant et continuez ainsi votre voyage : nous restons dans l’attente de commentaires et photos
    gros bisous

    • remy dit :

      Bonjour Michèle et Didier,
      Merci pour l’anniversaire ! Je n’ai pas eu droit au gâteau chocolat/banane mais à un très bon repas dans un restaurant … français 🙂 On avait plus faim pour le dessert.
      Bisous à vous tous 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :