Bolivie, un pays tellement varié!

On aura passé trois mois dans ce pays qui mérite vraiment une longue exploration! La première image qui vient souvent en tête lorsque l’on parle de la Bolivie est celle de l’altiplano, avec ses cholitas (femmes en longues jupes portant le chapeau melon et un grand tissus sur le dos dans lequel elles portent tout et n’importe quoi), ses lamas, les vues sur les sommets enneigés… On imagine le froid andin, des habitants réservés…

Lorsqu’on prend le temps de sortir des sentiers battus, on découvre une Bolivie multiple. Combien de fois ne s’est-on pas dit: « On n’a pas l’impression d’être en Bolivie »! La Bolivie s’étage quasiment du niveau de la mer (en Amazonie) aux sommets andins culminants, pour certains, à plus de 6000m. On peut en 40 minutes en avion passer du froid de La Paz à la chaleur humide de l’Amazonie, où l’on retrouve une végétation luxuriante après les paysages minéraux de l’altiplano.

Il n’y a pas que les paysages qui sont bien différents d’un endroits à l’autre, la culture et la façon de vivre varie en fonction des peuples d’origine des habitants ainsi que du climat. Les habitants de l’Amazonie, par exemple, sont beaucoup plus décontractés.

La Bolivie, c’est aussi le premier pays où les conditions d’hygiène sont plus rudimentaires, lorsqu’on vient du sud. Alors que l’eau du robinet est potable en Argentine et au Chili, ici c’est à éviter à tout prix! Au moindre doute n’hésitez pas à demander si le jus qu’on vous prépare est fait avec de l’eau bouillie ou de l’eau minérale, sinon passez votre chemin.

A moins de ne manger que dans les restos « pour touristes », où vous trouverez parfois enrageant qu’on s’obstine à vous parler anglais alors que votre espagnol est devenu votre meilleure langue étrangère au fil des mois, vous aurez peu de chances d’éviter une ou l’autre gastro. Rare sont les cyclistes avec lesquels on a discuté et qui n’ont jamais eu ce genre de désagréments dans les pays andins. On est plusieurs (10%?) à avoir chopé des parasites intestinaux (giardias, amides… ), les antibiotiques ne sont pas efficaces pour tout, au moindre doute mieux vaut aller voir un médecin qui vous fera faire des analyses et pourra ainsi vous prescrire le remède approprié. A noter que les cyclo-voyageurs sont probablement beaucoup plus exposés que les « backpackers ». Difficile de refuser une invitation à manger dans une famille qui vous accueille gentiment pour la nuit, difficile aussi de ne pas se laisser tenter par un almuerzo dans un petit village.

Comme en sortant d’Argentine, on vous fait part ici de nos coups de coeur dans ce pays.

Nature

La Bolivie regorge de merveilles naturelles! Voici celles qui nous ont charmé, devant lesquelles on s’est extasiés:

  • Le Sud Lipez: la Laguna Colorada est tout bonnement exceptionnelle, devant cette merveille hors du commun on a l’impression d’être sur une autre planète, le Salar d’Uyuni, cette immense étendue blanche est aussi incroyable et les autres sites visités durant un tour dans le Sud Lipez valent tous le coup d’oeil.
  • L’Amazonie, un tour en pampa pour découvrir les animaux et un autre dans la jungle pour des balades en forêt et la découverte des traditions d’une communauté
  • Le lac Titicaca, traverser l’ïle du soleil du Nord au Sud et passer une nuit sur l’île est à ne pas manquer (et ne pas oublier de se régaler de truites du lac)

Villes

Les villes coloniales de Sucre et Potosi sont très belles.

J’ai beaucoup apprécié Samaipata aussi pour son climat agréable et son refuge pour animaux où l’on peut jouer avec les singes (la ville en elle-même n’a toutefois rien d’extraordinaire)

Nourriture

Il ne s’agit pas forcément de « coups de coeur » ici mais de plats/aliments qu’on a trouvé bons et qui sont typiques de la Bolivie. L’ordre n’est pas relevant de nos préférences.
Pour manger peu cher en Bolivie, il est intéressant d’opter pour l’almuerzo du midi, comportant une soupe, un plat et souvent un dessert, le tout pour moins cher qu’un plat à la carte. Pour de délicieux jus de fruits frais et pas chers, rendez-vous sur les marchés centraux (vérifiez qu’ils utilisent de l’eau bouillie).

  • Les tamales et humitas: en-cas à base de mais, servi chaud dans une feuille de mais
  • La sopa de mani (soupe aux cacahuettes), soupe traditionnelle de l’almuerzo du dimanche
  • Les saltenas, sorte d’empenadas épicés contenant viande, pommes de terre, oignons,…
  • Le pique macho, plat contenant (mélangés) frites, viande, légumes, fromage, oeufs… la composition exacte variant d’un endroit à l’autre (à demander « sans locoto » pour ceux qui n’aiment pas les plats trop épicés
  • Les bananes cuites en accompagnement (surtout dans l’Oriente et en Amazonie)
  • Le picante de pollo (altiplano) ou le majadito de pollo (Oriente et Amazonie)
  • Le mocochinchi, boisson de l’Oriente et Amazonie, eau bouillie avec des pêches séchées et de la cannelle, se boit froide
  • Les truites au lac Titicaca
  • Les papas rellenas (pommes de terres farcies, pas trouvées si fréquemment)
  • Les nombreuses variétés de tubercules: Oca, yuca, camote…
  • Le quinoa (céréale andine), en accompagnement ou en soupe

On en oublie sûrement mais voici déjà de quoi occuper quelques repas lors de votre voyage :p

Hébergements

Les hôtels indiqués ici ne sont pas les meilleurs marchés, mais ils sont confortables, disposent d’eau chaude et sont d’un bon rapport qualité/prix. Les prix indiqués sont par chambre avec lit double et salle de bain privée.

  • La dolce vita à Sucre: hôtel tenu par un couple franco/suisse. Les chambres sont très spacieuses. Endroit idéal pour ceux qui ont besoin de se sentir « chez eux » pour un temps (140Bs)
  • La posada del sol à Samaipata: chambres confortables donnant sur un grand jardin (arbres en fleurs quand on y était) dans lequel on prend le petit déjeuner. Petit déjeuner continental compris… mais le supplément à payer pour les copieux petits déjeuner à la carte vaut amplement le coup! (Probablement nos meilleurs petits déjeuners de Bolivie et pas besoin de manger à midi) (140Bs)
  • Sur l’Isla del Sol, l’hôtel situé 400m avant le village de Yumani quand on vient du Sud. Jolie chambre confortable, belle salle de bain avec eau (très) chaude, terrasse avec belle vue sur le lac et restaurant avec vue sur le lac (200Bs, petit déjeuner avec oeufs compris)
  • Koala Den à Potosi, pas vraiment un coup de coeur mais très bien pour ceux qui cherchent un hôtel chauffé à prix raisonnable. C’est un repère de jeunes voyageurs, dont des américains et israéliens… bruyant, donc!

Restaurants

Pour ceux qui en ont marre de la nourriture locale et veulent manger des plats d’autres pays, l’offre ne manque pas dans les villes. Le travail de recherche des adresses et des noms de restaurant qu’on a pu oublier me semblant fastidieux, je me contente ici de quelques indications. Sur place ou à l’aide de votre guide de voyage ou de tripadvisor, vous devriez pouvoir retrouver les lieux dont il est question ici. C’est toujours assez cher pour les standard boliviens… mais très démocratique par rapport aux prix des restaurants chez nous.

A Sucre, il y a une pâtisserie/crêperie tenue par un Français près de la place principale. Dans la même cuadra, en s’éloignant de la place, il y a un hôtel/restaurant (La Posada) avec un almuerzo de bon rapport qualité prix. Plus cher le dimanche… mais le buffet salade est extraordinaire ce jour-là et vous ne mangerez pas le soir!

A Santa Cruz, vous pouvez manger du jambonneau grillé avec de la choucroute dans un restaurant ouvert par des Allemands.

A La Paz, on mange de délicieux sushis à la truite du lac Titicaca (oubliez le saumon qui est surgelé et plus cher), préparés par un Japonais au Wagamama (Calle Pinilla). Pour de la cuisine française, rendez-vous à la guinguette (plus simple) ou à la comédie (plus classe et plus cher… c’était super pour l’anniversaire de Rémy).

Agences

A nouveau il ne s’agit pas des moins chères, c’est certain mais on estime que cela vaut le coup de payer plus pour avoir une agence qui prend en compte la sécurité et paie correctement les guides, cuisinières…

  • Pour le Sud Lipez, on ne peut que recommander « Grano de Oro » à Tupiza. Véhicule en bon état (certains ont droit à des pannes à répétition), guide sobre (il y en a qui picolent), on était souvent seuls sur les sites (d’Uyuni vous pouvez vous retrouver en convoi de 20 à 30 véhicules) et on a bien mangé! Autre bon point, on n’était que 4 dans le véhicules (max 5 avec cette agence alors que certains agences n’hésitent pas à entasser 6 ou 7 touristes dans le 4*4 en plus de la cuisinière et du guide).
  • A Rurrenabaque, on a été dans la pampa avec « Bala tours » et dans la jungle avec « San Miguel del Bala », deux agences respectueuses de l’environnement. La dernière est une agence communautaire.
  • A Samaipata, on a fait deux excursions d’une journée avec Tucandera tour, qu’on recommande également. Le top, c’est d’avoir Saul (le propriétaire de l’agence) comme guide pour la forêt primaire. C’est un biologiste et botaniste passionné. La semaine il travaille au musée de la ville et le weekend il est tout heureux de partir faire des balades dans la nature.
Publicités

3 Responses to Bolivie, un pays tellement varié!

  1. jcb dit :

    le guide du routard bolivien va en prendre un coup!! Avez-vous récuperé quelques recettes pour nous faire goûter tout ça?Pour le change,l’euro a un peu perdu de sa valeur par rapport aux autres monnaies;Ici c’est pas le Pérou mais grace à vous ça va y ressembler
    bises

  2. JoCo dit :

    Un article à conserver précieusement, quand on passera dans ces contrées on ne manquera se d’y référer.
    ¡gracias!

  3. Annie dit :

    Et bien, la Bolivie ça donne envie!! :-))

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :