Plan débrouille pour le Machu Pichu

Les photos sont dans l’album

Pour se rendre au Machu Pichu depuis Cuzco, il existe plusieurs possibilités :

– prendre le train depuis Cuzco jusqu’à Aguas Calientes, aussi appelé Machu Pichu village (3 heures, plus ou moins 200$).

– prendre un bus jusqu’à Ollantaytambo (2 heures, 4$) puis prendre le train jusqu’à Aguas Calientes (2h, 60$).

– prendre bus, taxis collectifs et marcher un peu (10h, environ 14$).

– prendre un tour tout compris pour 100$ avec une agence (logement à Aguas Calientes, entrée au Machu Pichu, transport aller-retour en bus + marche le long de la voie ferrée)

Comme nous avions envie de visiter le site d’Ollantaytambo et de faire quelques économies, nous avons choisi la 3ème solution. Après coup, on se dit que finalement, prendre un tour à 100$ tout compris avec une agence revient plus ou moins au même prix, pour beaucoup moins de fatigue, mais on ne découvre pas si bien la vie locale 🙂

Jour 1 : Cuzco – Ollantaytambo

Le jour de notre départ, il n’y avait aucun bus en direction d’Ollantaytambo, alors nous avons dû prendre un premier bus jusqu’à Urubamba, puis un mini-bus jusqu’à Ollantaytambo. Bizarrement, cela nous a coûté deux fois moins cher de prendre deux bus qu’un seul…

Ollantaytambo est une petite ville agréable et au moins aussi touristique que Cuzco. Nous cherchons un petit moment avant de trouver un logement à un rapport qualité/prix acceptable, puis nous allons découvrir le site Inca. Un guide local nous propose de nous faire découvrir ce site pendant 1h30. On négocie un peu et il accepte.

La visite est très intéressante. On apprend que la ville d’Ollantaytambo a toujours été habitée depuis l’époque des Incas. C’était une ville de passage pour ceux qui voulaient aller à Cusco ou au Macchu Picchu, les deux sites principaux de l’empire Inca. Ainsi on y trouvait facilement un hébergement et de la nourriture. Ollantaytambo signifie d’ailleurs le repos de Ollantay (un célèbre général Inca).
On découvre la perfection de la taille des pierres des zones religieuses, l’ingéniosité des Incas pour amener des pierres pesant jusqu’à 70 tonnes, en provenance d’une montagne à 6 km de là et leurs connaissances en astronomie. Par exemple, sur la montagne opposée au site, on peut apercevoir en hauteur, un visage Inca taillé dans la roche. Le 21 juin, pour le solstice d’hiver (d’été chez nous) le soleil est parfaitement aligné avec ce visage. Leurs connaissances en astronomie étaient directement liées à leur façon de cultiver.
Lors de l’invasion des espagnols en 1536, la ville, qui était encore en cours de construction, est devenue une ville militaire. Les Incas ont fortifié la ville à la va-vite (on voit très clairement la différence de qualité de travail entre les sites religieux et les fortifications) pour pouvoir se défendre. Ainsi, tout comme le Machu Pichu, le site Inca d’Ollantaytambo n’a jamais été terminé.

Jour 2 : Ollantaytambo – Aguas Calientes

Le lendemain, à partir de 8h30, nous essayons de prendre un bus en direction de Santa Maria. Manque de bol, le premier qui arrive est bondé. On n’a pas envie faire 4 heures de bus debout … alors on attend le prochain. Un chauffeur de taxi nous dit que tous les bus qui passent ici sont bondés. Il faut aller acheter le ticket à Urubamba pour être sûrs d’avoir un siège. Nous refaisons donc le même trajet qu’hier en sens inverse, pour retourner au terminal d’Urubamba. Là, on apprend que pour prendre les tickets il faut aller au pont, à l’entrée de la ville. Alors que nous marchons en direction du pont, un second bus vers Santa Maria passe. Nous l’arrêtons et découvrons une nouvelle fois qu’il est bondé. On décide de le prendre quand même. Finalement, nous passerons une bonne partie du trajet assis à côté du chauffeur, sur la partie moteur. C’est moins confortable qu’un siège, mais bien plus confortable que de rester debout ! Durant ce trajet, nous franchissons un col à 4300m, dans un épais brouillard et sous une pluie assez intense. Nous croisons des bus qui transportent vélos et touristes jusqu’au col pour la descente jusqu’à Santa Maria. Vu les conditions climatiques, bon courage ! Durant la descente, la pluie s’arrête et le brouillard se dissipe, nous permettant de découvrir la végétation tropicale des basses altitudes, et la hauteur vertigineuse des montagnes alentours. Ici, les vallées sont très encaissées.

A peine arrivés à Santa Maria, un taxi collectif nous propose de nous amener à Santa Teresa. Comme nous sommes quatre touristes, nous pouvons partir immédiatement. La route en ripio et sans aucun parapet est pour le moins vertigineuse, mais les paysages sont très jolis. A Santa Teresa, nous prenons un dernier taxi en direction de la centrale hydroélectrique. Le chauffeur a décidé de rentabiliser le déplacement, nous sommes 9 dans sa voiture (chauffeur + passager à l’avant, 4 au milieu et 3 dans le coffre, avec les bagages). Je suis dans le coffre.

Nous voici enfin à la station hydroélectrique, il est 16h. Nous entamons les 2 heures de marche le long de la voie ferrée, pour rejoindre le village d’Aguas Calientes. Le dernier train de la journée est entrain d’être chargé, il nous dépassera 30 minutes plus tard. Après autant de temps passé dans les bus, souvent les uns sur les autres, nous apprécions la tranquilité de la nature ! Nous marchons avec grand plaisir tout en discutant (il parait que je suis un vrai moulin à paroles :D), et nous arrivons à la tombée de la nuit à Aguas Calientes. Là, nous sommes accueilli par un rabatteur qui nous propose une chambre à tarif intéressant. Un quart d’heure de marche plus tard, nous voilà installé et les billets du Machu Pichu en poche.

Jour 3 : Aguas Calientes – Cuzco

Le grand jour est enfin arrivé, nous partons en route vers le Machu Pichu ! Comme nous avons aussi pris le pass pour la montagne Machu Pichu et que nous souhaitons essayer de voir le lever du soleil sur ce superbe site, nous prenons le bus au lieu des 700m de dénivelé à pied. Nous arrivons sur le site à 6h, mais malheureusement, le ciel est nuageux, et nous n’apercevrons le soleil que vers 9h30.

Les touristes sont déjà là en nombre, alors on décide de commencer par l’ascension de la montagne machu pichu. Du coup, on est les premiers à s’inscrire sur le registre, on va être dans le calme absolu 🙂 On s’attendait à une petite montée pour voir le Machu Pichu de haut, mais finalement, on grimpe pendant 1h30 pour 600m de dénivelé ! De tout en haut, la vue est splendide. On voit le Machu Pichu en entier, le Huayna Pichu, et nombreuses vallées et montagnes alentours. On est rejoint par un couple de Toulousaing (petit clin d’oeil à leur accent) très sympa. On reste assis à contempler ce fabuleux décor pendant une grosse demie-heure, avant de se motiver pour redescendre.

A 10h, nous sommes de retour au Machu Pichu. Nous nous baladons 2 heures sur cet immense site, ou nous reconnaissons plusieurs aspects des constructions Inca que l’on nous montré à Ollantaytambo. A midi, on décide de redescendre à Aguas Calientes pour essayer de prendre le train qui va de Aguas Calientes à la centrale hydroélectrique, pour nous éviter les 2 heures de marche en sens inverse (on a déjà pas mal marché en 6 heures de temps). Nous réservons nos billets pour 13h30, ce qui nous laisse juste le temps d’avaler un petit repas avant d’embarquer dans un train vraiment luxueux (siège en cuir, toit panoramique, beaucoup d’espaces). Dommmage que cela ne dure qu’une heure 😉

De la centrale hydroélectrique, nous prenons à nouveau un taxi collectif pour Santa Maria, ou nous serons encore 9 dans la voiture, sauf que cette fois-ci, j’ai été un peu plus malin et j’ai réussi à éviter le coffre ! A Santa Maria, nous prenons un minibus d’une agence qui a amené des touristes ici et qui rentre à vide à Cuzco. Le trajet retour est assez long, nous arrivons à 22h à Cuzco, fatigués mais très heureux de ce que l’on a pu voir 🙂

Après s’être réinstallés à l’hotel, nous trouvons un seul restaurant encore ouvert à 23h. On a un peu peur que ce soit un piège à touristes, mais finalement c’est un excellent restaurant ou nous mangeons un très bon repas. Idéal pour finir une belle journée en beauté.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :