Trek de l’Aunsagate : Jour 2 : Upis – Laguna Ausangate

Départ 8h15 – Arrivée 15h05

Départ 4433 m – Arrivée 4660m – Max 4882m

Distance 14.5km – Tps déplacement 4h50

Ce matin, on se réveille tôt, avec la lumière du jour. On attend qu’il fasse plus chaud pour sortir du sac et commencer à se préparer (vers 6h50). Le temps est dégagé, on voit enfin la superbe face nord de l’Ausangate ! La journée commence bien !

A 7h30, on a un très bon et copieux p’tit déj, pancakes, boisson à l’avoine avec rondelles de banane… et pour ceux qui auraient encore faim il y a du pain !

A 8h15, on commence à marcher pendant que Felipe et Daniel attellent les chevaux. Ils sont de toute façon bien plus rapides que nous et ils auront vite fait de nous rattraper. Hier, Daniel nous a dit avoir faire ce trek de 5 jours en … 10 heures en courant ! Les péruviens sont définitivement un peuple de sacrés marcheurs.

Toute la journée nous apprécions les superbes paysages traversés qui s’enchainent sans interruption. A chaque passage de col, à chaque changement de vallée, nous découvrons de nouvelles merveilles, de magnifiques glaciers de plus en plus énormes, des lagunes aux couleurs de plus en plus belles, des montagnes tantôt ocres, tantôt noires, tantôt rouges, on se sait plus ou donner de la tête.

On souffre un peu de l’altitude, surtout Rémy qui a mal à la tête, et se sent faible et un peu nauséeux au passage du deuxième col à 4882m (soit plus haut que le sommet du Mont Blanc!). Dans ces conditions, on se demande si après ce trek, on va tenter l’ascension du Chachani (sommet à 6075m près d’Arequipa) ou non.

Malgré nos difficultés et l’impression d’avancer comme des escargots, on est étonnés de se rendre compte qu’on est les plus rapides des 3 groupes partis ce matin. Partis les derniers, on arrive au campement les premiers.

On est heureux en arrivant de voir que Felipe, qui est arrivé depuis un bon moment, a déjà monté les tentes, je n’ai qu’à me glisser à l’intérieur et gonfler (lentement) mon matelas en attendant le goûter pendant que Rémy, comme à son habitude en haute altitude, commence par faire une sieste à même le sol pour récupérer des efforts du dernier col. Aujourd’hui on a droit à des pop corns et des petits beurres !

Après le goûter, alors qu’on se repose tranquillement, Daniel nous appelle… on a 10 soles par personne à payer pour le campement en pleine nature (au Pérou, avec 10 soles chacun on peut déjà dormir dans un petit hôtel). Ce n’était pas prévu et du coup ça nous énerve un peu. D’autant plus que la petite dame qui réclame les sous est venue tranquillement manger une partie de notre goûter et que ce n’est qu’après qu’elle demande de l’argent. On a du mal à bien faire la sieste après ça et une seule envie… quitter le Pérou au plus vite !

Le lendemain, Daniel nous expliquera mieux la situation. Normalement, les communautés de la région doivent se partager le droit d’entrée payé par les touristes en début de trek (15 soles par personne). Mais cette communauté ne veut pas partager et préfère faire payer son propre droit de passage car ça rapporte plus. Daniel expliquera à un homme de cette communauté que ce n’est pas bien de faire ça et qu’à terme ça leur portera préjudice car les touristes ne voudront plus venir. Nous avons déjà lu ce genre de situation dans une autre région du Pérou ou, à force d’avoir à payer des droits de passages n’importent où, plusieurs fois par jours, les randonneurs ont l’impression de se faire racketter… et du coup la région est fortement déconseillée sur certains forums (cordillère Huayhuash)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :