Croisière J4: Floreana

La première excursion de la journée est à Cormorant Point. Pas de chances pour nous, pas un seul flamand rose ni pingouin. La balade est agréable, dans un paysage désolé, jusqu’à une plage. De cette plage on peut observer des raies. Elles sont fort au bord de la plage et on ne peut aller dans l’eau car elles sont agressives. Si on marche trop près, pour se défendre, elles s’agitent. Elles ont des « piques » aussi coupantes que des lames de rasoir sur la queue.

On a la chance de voir aussi un requin faire des aller-retours dans l’eau. Un peu plus tard c’est une jeune tortue marine (environ 20 ans) qui vient sur la plage où on peut l’observer tout à loisir.

Lors de la deuxième excursion, on fait du snorkeling. Le courant est très fort et il faut lutter contre lui. Je suis sans palmes, je ne m’en sors pas bien avec et j’ai une cloche due à leur utilisation les derniers jours. La première partie ne se passe pas trop mal mais je dois encore souvent vider le masque et on ne voit pas grand chose. Beaucoup de poissons mais tous les mêmes. Le « clou » de la séance, pour moi, sera une belle étoile de mer toute bleue (dont Rémy a réussi à faire une belle photo). Pour terminer on doit traverser une zone de courant très fort. On abandonne quasi tous les uns après les autres, n’arrivant pas à avancer (voir reculant), on file vers la panga qui nous récupère. Seuls 5 arriveront de l’autre côté. Ceux-là auront la chance de voir à nouveau un requin.

A midi on nous annonce que le désalinisateur du bateau est en panne et qu’il n’est pas possible de le réparer. On doit donc aller à Santa Cruz pour récupérer de l’eau douce qui nous y attend. Heureusement, nous n’allons pas perdre de temps de visite, on décale juste le programme. Débarquement sur l’île à 13h au lieu de 14h30.

On commence par se rendre au « bureau de poste » de Floreana pour y déposer nos cartes postales et en récupérer d’autres que nous devrons livrer en mains propres (en Colombie et en France).

On va ensuite visiter un tunnel creusé dans la roche par la lave en fusion. La visite est sympa mais sans plus.

De retour du tunnel, on a 45 minutes libres pour faire du snorkeling depuis la plage. Je n’étais pas motivée à priori pour retourner à l’eau mais la présence de pingouins me fait changer d’avis.

Une fois de plus on passe des moments magiques dans l’eau. C’est fantastique d’observer ces petits animaux (30 cm environ) nager sous l’eau à des vitesses folles. On a l’impression qu’ils volent dans l’eau ! J’ai eu la chance d’en avoir 2 tournoyant sous moi pendant quelques instants.

De retour au bateau à 15h30, on saute à l’eau depuis le toit, impressionnant!

Je vais ensuite faire une sieste et m’endors en repassant des images de ces moments exceptionnels avec les pingouins.

Après le souper, on peut descendre à terre à Santa Cruz. Puerto Ayora est bien plus gros que Puero Bariquezo (sur San Cristobal). Ici, on se sent « en ville ». On fait quelques boutiques avec Marie et Matthieu (ou plutôt les hommes discutent dehors devant chaque boutique qu’on visite).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :